Legend of Warriors
Salut chou. Qui que tu sois, ex-membre du forum ou simple invité, ne prends pas la peine de t'attarder ici, le forum a fermé ses portes depuis bien longtemps déjà. Merci d'être passé quand même ! c: ♥️


R.I.P Legend of Warriors ♥ 14.03.14 / 11.07.15
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 If a told you what a was, would you turn your back on me ? — Monstrueuse Réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Solitaire
Féminin Age : 16
Date d'inscription : 28/06/2014
Messages : 44
Fragments : 175
MessageSujet: If a told you what a was, would you turn your back on me ? — Monstrueuse Réalité   Sam 28 Juin - 19:33

Etoile Monstrueuse

Partie Personnage
Nom du perso : Etoile Monstrueuse
Sexe : Mâle.
Lunes : 78.
Rang : Chef.
Clan : Bruyère.

Physique : Les monstres sont beaux. Oui, ils sont charmeur. Monstrueuse Réalité est un bon charmeur, il sait que son physique gène car il ne ressemble ni à son père adoptif, ni à ma mère. Il est le portrait craché de son véritable père, celui qu'il hait. Alors il se pavane, il montre aux autres comme il est beau, comme il est fer d'être le miroir d'un puissant guerrier comme l'a été son paternel. Il est fier d’arborer les yeux, la queue, la carrure de ce chat qu'il déteste. Il porte cette peau comme un trophée de chasse, comme si il s'était recouvert du pelage de ce matou qui a détruit sa vie. Ce même regard vide de sens, ce même sourire carnassier. Ce même air supérieur.

Origine du pseudo : Monstre car il est né d'un union qui n'aurait jamais du avoir lieu. Monstre car il est une erreur. => voir histoire


Petite Monstruosité.

Rien que son nom vous amène déjà au fait, Monstrueuse Réalité n'a pas eu d'enfance, elle n'a été ni belle ni triste, il n'a tout simplement jamais été un enfant. Né de l'union d'Air Marin et de Jour de Pluie, le petit chaton à très vite senti l'énorme malaise qui régnait sur le couple à propos d'une histoire qu'il ne comprenait pas à l'époque, la seule chose qu'il avait cependant clairement capté était que cette chose parlait de lui. Air Marin était un matou blanc au yeux bleus, les reflet sur son pelage ressemblais à des vagues, ce qui lui a valu son nom, quand à ça mère est tout bêtement née unique chatonne d'une portée, un jour de pluie. Les noms de chats se réfèrent à une apparence, un moment de leur histoire, alors comment Monstrueuse Réalité à t-il eu un nom si cruel ? Et s'il venait à l'idée d'un parent de mélanger physique et histoire ? Voilà ce que cela donnerait. Bien que le couple allait bien, la jeune Jour de Pluie une femelle rousse comme le soleil qui portait très mal son nom s'ennuyait, elle se laissait de ce mâle qui était comme les autres. Sans passer par les détails vous comprendrez que cette idiote s'est mise à trompe son chéri, mais pas avec n'importe qui, avec tout le monde. Sous son nez elle ondulait comme une sirène sous les yeux des pauvres guerriers du clan du Vent. Misérable elle était, et ce qui du arriver arriva, elle porta dans son ventre un petit et elle n'avait aucune idée de qui était le père. Air Marin aimait toujours sa belle, il était toujours fous, il lui avait pardonné d'être partie, il était prêt à tout porter sur ses épaules. Il dit qu'il était l'unique père, il clama aux autres qu'il s'était réconciliés et aux prix de son honneur - car il avait fait croire qu'il avait poussé sa compagne à le tromper - il permit à Jour de Pluie de faire naître Monstrueuse Réalité. Mais voilà, on ne savait pas qui était le père, enfin on allait le savoir, car la boule de poil qui était à ses pieds n'était pas rousse comme le soleil, ni blanche comme l'écume se déposant sur le sable.

Voilà l'origine du nom de Monstrueuse Réalité, on le nomme petit monstre à la grande surprise des guerriers du clan, à partir de ce jour Jour de Pluie n'adressa aucun regard à son petit. Quand à son père son regard horrifié et plein de colère resta à jamais bloqué sur son visage. Un pantin, il n'était rien d'autre qu'une marionnette dans toute cette comédie. Voilà la fin de la pièce, la naissance de qui n'aurait jamais du naître, l'erreur. Petite Monstruosité renié de ses parents et seul avait hérité d'une chose de son père perdue dans les limbes du mensonge, l'intelligence, ce fut d'ailleurs son seul bon point, le reste ne fut que défaut. Ainsi très jeune il compris que ses parents ne l'aimaient pas, son père était devenu fou, et sa mère n'était rien d'autre qu'une pauvre imbécile. C'était ce que les chatons disaient, les autres lui disaient aussi qu'il n'était rien. Mais il ne les écoutaient pas, il se plaisait dans ce sentiment de refus, les autres avaient peur. Non il n'était pas rien, il était leur cauchemars, l'histoire que l'on raconte au chaton pour ne pas qu'il soit désobéissant. Celle qu'il détestait devint alors un exemple, il inspirait le dégoût car il n'était pas comme eux, et cette différence laissait apparaître un sentiment de supériorité. EUX n'étaient rien que des copies parfaites d'un parent, LUI n'était rien de ce qu'ils connaissaient.
Il était Petite Monstruosité.

Les lunes qui le séparèrent de ces six lunes, il les passa à commander les autres, d'abord il était le guerrier du clan adverse qu'il fallait à tout prix repousser, et au il du temps il devint le chef ambitieux noble uniquement dans la guerre. Et le petit monstre devient un dieu pou tout les petits, le démon qu'il fallait écouter, la noirceur qui combattait la lumière. Les mères l'évitaient, les guerriers tentaient de saisir le moindre mouvement pour le réprimander, car tous avaient peur, il avaient peu de cette boule de poil qui avait la langue d'un démon et le coeur d'une harpie, tous le voyaient comme l'incarnation de la nuit qui dévore le soleil, mais il était loin d'être aussi terrifiant. Si il était comme ça c'était pour que les autres oublient l'histoire de sa mère, c'était pour que eux s’intéressaient à eux. En réalité, il était seul, cruellement seul, son véritable ami il allait le connaître plus tard. La seule personne qu'il aime, il allait la rencontrer lors de ses six lunes. D'abord ils se haïraient, puis quelques choses les rapprocheras, une chose qui sera alors nouvelle pour Petite Monstruosité. L'amour.

Nuage Monstrueux.

Le désir ardent de conquête se calma lorsque Monstrueuse Réalité devint apprenti. Il fit la connaissance de celui qui était son demi-frère - ce qu'il ne savait pas encore cependant - Nuage Saint. Il y avait aussi Nuage Lunatique, un petit mâle maladroit. Nuage Saint et Nuage Monstrueux se moquaient souvent de lui d'ailleurs, mais au fond de lui, Monstrueuse Réalité ne trouvait pas cela juste. La justice, c'était un mot étrange, un mot qui ne collait pas avec sa vie, un mot qu'il chassait bien souvent de son vocabulaire, sauf lorsqu'il s'agissait de Nuage Lunatique. Ce petit mâle faible ressemblait à cet enfant qu'était Nuage Monstrueux, cette boule de poil soumise au autres, livrée à lui même. Mais ce jeune matou aux pelage grisé avait une famille, voilà la seule différence entre lui et Nuage Lunatique. Il avait une famille et une vraie. C'est donc de là que viens cette jalousie que Monstrueuse Réalité ressent pour ce matou, une jalousie qui n'en était pas vraiment une, une complicité plutôt, quelques choses qu'il ne connaissait pas avec Nuage Saint.

Le mentor de Nuage Monstrueux se nommait Douce Mélodie, une femelle. Et Nuage Monstrueux gardait un très mauvais souvenir des femelles, effrayées pas tout, minable en un mot. Il partageait son appréhension avec son meilleur ami et celui-c était toujours d'accord avec lui. Mais quelques choses n'allait pas Nuage Saint, il n'était ni loyal ni obéissant. Bien que Monstrueuse Réalité ai subit le pire des affront en ayant été ignoré par sa famille, il était très croyant, très loyal et avait bien compris qu'il devait respect à son mentor même s'il ne l'aimait pas forcément, chose que Douce Mélodie avait comprise. Douce Mélodie était très gentille avec Nuage Monstrueux, si bien qu'elle le traitait comme son propre fils, loin de savoir qu'il l'était presque. Elle sentait en lui quelques choses que les autres n'avaient pas. Si bien qu'elle avoua un jour à ce petit énergumène que Nuage Saint était son fils. Nuage Monstrueux compris alors qu'il n'étais pas seul à souffrir et que derrière ses airs de bon ami, Nuage Saint s'en fichait bien qu'il ait eu une enfance misérable, il se foutait bien de lui quand il disait le comprendre. C'était lui qui avait renié sa mère, pas elle. Le temps fit que la relation entre Nuage et Saint et lui se dégrada au fil qu'il devenait très proche de son mentor. Si bien qu'un jour ce qui devait arriver arriva.

Alors que Nuage Monstrueux se prélassait dans le camp, Douce Mélodie sortit en larme de derrière un buisson. " Au secours... la frontière... Nuage Saint !" Elle n'eut pas le temps de finir qu'elle s'écroula au sol. Nuage Monstrueux hésitait, il pouvait aller aider son mentor, ou voler au secours de son ami, il ne savait pas quoi faire. Finalement il décida d'aller aider celui qui était un frère pour lui, même s'il éprouvait une  certaine rancœur à son égard à cause de ses mensonges. Mais ce qu'il vit à la frontières n'avait rien du'une attaque. Nuage Sain l'attendait, il était accompagné d'un autre mâle, il se regardait avec tendresse, au sol du sang tâchait l'herbe fraîche. Son ami se retourna.

- Te voilà, mon cher Demi-Frère !

- Nuage Saint... que...

- Tu ne lui as rien dit papa ?

- Bonjour, tu as bien grandi Petite Monstruosité !

La discussion s'arrêta là. L'amour de Douce Mélodie... le lien avec Nuage Saint. Nuage Monstrueux se mit à hurler, il venait de comprendre. Il savait qui était son père. Il savait maintenant et il aurait préféré ne rien savoir. Douce Mélodie n'avait rien dit pour le protéger, elle avait tenté de cacher cette triste réalité. Cette Monstrueuse Réalité. Nuage Monstrueux s'écroula au sol, au bord de larme, tout ce qu'il avait enduré, toute cette douleur, il savait d'où elle venait. De son meilleur ami... La patrouille alerté par les cris de Douce Mélodie arriva quelques instants plus tard et l'on parla durant des jours de cette histoire, tandis que Nuage Monstrueux recevait un nouveau nom. Un nom signe de punition envers sa mère, alors que pourtant tous savaient que celle-ci s'en fichait, ce fut le coup de poignard. Le monstre allait naître à nouveau.

Monstrueuse Réalité.

Monstrueuse Réalité fraîchement nommé se rendit dans la tannière du guérisseur où reposait Douce Mélodie agonisante. Tout deux se regardèrent longtemps, et pour la première fois, un monstre pleura. Il pleura la perte de cet être qu'il avait aimé de toute son âme, il pleura l'amitié brisée par la réalité que portait son nom. Il pleura cette vie qu'il n'avait pas voulue. Lorsqu'il sortit de la tannière, tous l'ignoraient, car tout le monde s'en fiche d'un être qui pleure. Sauf une personne. Esprit Lunatique s'approcha et se colla contre la fourrure de son rival. Il étaient amis maintenant, les meilleurs amis de ce monde, Monstrueuse Réalité le sentait, maintenant c'était à son tour de protéger ce petit frère, libéré de l'emprise de son demi-frère, il allait aider ce minet qui jusqu'en enfer l'aurais suivi.

Peu de gens savent ce qu'est devenu Saint Mensonger, lui aussi porteur d'un nom diabolique, d'ailleurs même Monstrueuse Réalité à préféré l'oublier, qu'en a son père, on sait juste qu'il a déserté en se faisait passé pour mort. Tout annonçait un avenir radieux au monstre. Le ciel du minet s'était éclairci. Mais la vie n'était pas finie, et bientôt d'autre histoire abominable allait venir le persécuter. Monstrueuse Réalité voulait devenir un fidèle lieutenant, il avait toujours été ambitieux, et il voulait donner un sens à sa vie, sens qui pour lui était tout trouvé. Assister son chef n'était pas le but qu'il voulait atteindre non, il était obsédé par le besoin de protéger son ami. Lorsque la première guerre de sa vie arriva, il connu à nouveau la mort, puis l'honneur. Et la folie.

Le sang, partout. Il fallait devenir le lieutenant s'il combattait comme un diable, il allait être un grand guerrier. Il espérait la mort de son chef au fond de lui. Il avait eu un apprenti, il était le parfait candidat. Oh oui il l'était, jusqu'à ce moment fatidique. Dans la mêlée, une forme noir se mouva. Son père. Il se précipita vers lui, sans s'échanger un mot, comme une furie il se mit  frapper de toute ses forces celui qui était de son sang. La rage brûlait dans ses yeux. Il avait Tué Douce Mélodie ! Mais son père avait l'avantage, car il n'était pas envahi pas tout les sentiments contradictoires qui gênait Monstrueuse Réalité, il fini par renverse la tendance, plaqua son ils au sol et agita ses pattes pour lui trancher la gorge. Il sentit sous ses griffes la peau de se déchirer, il entendit des cris, ferma les yeux enchanté par cette douleur, mais quand les rouvrit, ce qu'il vit n'était pas l'image qu'il s'attendait à voir.

Monstrueuse Réalité regardait Esprit Lunatique, celui-ci le regardait aussi, même regard que Douce Mélodie. Ce regard mort. Il se tourna vers son père déboussolé et les yeux remplit de chagrin, le tua. Lorsque l'émeute se calma, les guerriers de son clan lui rapportèrent qu'ils avaient gagné. Mais ce qu'il virent ce n'était pas un monstre affligé. Non, c'était une créature froide, sans coeur, qui se traînait comme un cadavre, trop s'en était trop pour Monstrueuse Réalité.

Les lunes passèrent, son corps se maudit, il devint un lieutenant fier. Mais il ne voulait plus protéger, il voulait le pouvoir, il voulait siéger à la place de son meneur, écouter les étoiles et vieller sur son clan. Il voulait détruire le clan de son père...



Caractère : honesty.

Honnête, ça il l'es, cruel dans ses propos, il sais qui il est. Monstrueuse Réalité est franc, il ne cache plus ses sentiments, s'il doit pleurer il pleure, s'il doit hurler il hurle. De toute façon toute ces choses qui dorment en lui devront sortir un jour ou l'autre alors autant que ça sorte maintenant. Quitte à en vexer plus d'un il mise de l'assurance d'être clair et net avec ses compagnons. Il s'attire souvent les foudres de ses camarades, mais c'est pour la bonne cause. Pour être un bon chef il ne faut pas mentir,  il faut rester droit et net. Si les nuages couvre la lune c'est mauvais signe, pas besoin de dire qu'il s'agit du vent. Le vent c'est eux , même chose avec les chats, si quelqu'un est en colère ce n'est pas qu'il a mal dormi, c'est u'on le fait chier. C'est un peu ce qui se passe dans sa tête.  Quitte à être méchant il préfères qu'on ait pas à lui reprocher d'être hypocrite, car il n'aimes pas l'hypocrisie. Son frère était hypocrite, pas lui.

kindness.

Doux comme un père, rigide comme un père. Avec ceux qui tu chéris tu est gentil, il ne veux pas qu'ils partent alors il les aiment, il les protègent. Alors certes ont ne le vois pas souvent comme ça. Monstrueuse Réalité n'est pas un gentil matou, au premier abord. En ait il faut le connaître pour savoir qu'il peut être amical, il faut être de son clan aussi, et surtout il ne faut pas lui parler de famille. Il aime comme ça, fort et bien, il ne pense pas à demain avec vous. Juste, il aime. Mais peu de gens, il peut être votre "ami" mais pour profiter de cette douceur il faudrait traverser ses murailles. Son coeur gelé attends l'amour d'une mère, il attends la douceur d'une compagne. Il ne l'avoue pas vraiment mais il aimerais tomber amoureux, c'est la seule chose qui l'empêcherais de devenir fou d'après lui.

laughter.

Monstrueuse Réalité ne rit que des autres, en ait il se moque, clairement il se fous de votre gueule. Nerveusement lorsqu'il est d'humeur abordable, cyniquement lorsqu'il est sérieux. Il a cette manie de rabaisser les autres, un caractère presque narcissique. Il aime rire, il aime entendre sa voix dérailler vers la méchanceté. Se sentir fort, respecté, haït. Il aime tout ça, dans sa vision du monde il est roi et nous sommes pions. Alors il rit, de façon ignorante ou contrôlée. Il aime vexer les autres, faire mal. Il n'est riche que de ça, cette manière de manipuler les cœurs.

generosity.

Généreux, c'est un mot qu'il ne connait pas. Non il n'est pas généreux à propos de la vraiment générosité. Il est généreux en douleur, il aime donner la douleur, vous voir hurler, c'est ça qu'il préfère lorsqu'il est de mauvais poil. Il aime vous voir hurler indigné  par sa façon d'être. Ténébreux. Égoïste il ne partage rien d'autre que son avis sur les autres. Critique.

loyalty.

Car il faut toujours des choses à complimenter, un fait est sur. Il est loyal, son clan est tout pour lui même s'il le déteste et le maltraite, son clan est tout sa vie. Plutôt mourir que de voir un guerrier adverse pénétrer sur ses terres, plutôt crever. Si loyal qu'il en devient horrible avec les étrangers, faites-vous capturer et vous subirez le supplice de la planche. Vous passerez un sale quart d'heure.

magic.

Ou foi. Monstrueuse Réalité est pieux, il croit. Le clan des étoiles est son seul salut, malgré toute les épreuves qu'il a du affronter il tient encore debout grâce à la foi l'assurance d'un monde meilleur. D'une justice. C'est pour cela qu'il est dévoué au clan des étoiles, même s'il fat le mal, il croit encore en eux, il se sent guidé par leur pas, il est prêt à payer de sa vie pour son attitude horripilante Tant qu'on lui offre une place auprès des anciens. Il y croit dur comme fer, il espère revoir Douce Mélodie et Esprit Lunatique. Il sait qu'ils sont là-haut. Et rien que pour eux, il est encore assuré que là haut, il est des gens.


Derrière l'écran :
Age : 12
Sexe : Girl bitch
Nom : //
Puf (surnom) : Inception, Luna, Orage
Comment as-tu découvert le fow' ? : Par top site.
Code caché dans le règlo' : Lorsque l'Aurore se lève, le code s'élève...
Autres remarques à faire : Nada.


Portrait chinois

Une fleur : Chrysanthème.
Un animal : Crocodile.
Une couleur : Le vert.
Une saison : L'hiver.
Un objet : un plume ( pour écrire.)
Une chanson : Come crashing - digital daggers.


Talents

Je dessine : Oui [X] Non []
Je graphe : Oui [X]  Non []
Je code : Oui [X] Non []
J'ai un forum : Oui [] Non [X]
Mes créas :
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin Age : 17
Date d'inscription : 14/03/2014
Messages : 983
Fragments : 1363
MessageSujet: Re: If a told you what a was, would you turn your back on me ? — Monstrueuse Réalité   Dim 29 Juin - 11:41

À que coucou !
Incroyable, tu t'es surpassée pour ta présentation. **
À part que tu es allée chiper l'ancien code...
Et je valide ton code ! ~

Il te manque juste un avatar de 200*320.
~ Bonne continuation !

_________________


What else ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Solitaire
Féminin Age : 16
Date d'inscription : 28/06/2014
Messages : 44
Fragments : 175
MessageSujet: Re: If a told you what a was, would you turn your back on me ? — Monstrueuse Réalité   Dim 29 Juin - 12:29

J'ai mis mon avatar, merci pour la fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin Age : 17
Date d'inscription : 14/03/2014
Messages : 983
Fragments : 1363
MessageSujet: Re: If a told you what a was, would you turn your back on me ? — Monstrueuse Réalité   Dim 29 Juin - 12:37

C'est bon, je te valide, bon jeu !

_________________


What else ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: If a told you what a was, would you turn your back on me ? — Monstrueuse Réalité   

Revenir en haut Aller en bas
 

If a told you what a was, would you turn your back on me ? — Monstrueuse Réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Δ MASEN & VAL | "If I told you what, i was would you turn your back on me ?"
» The Killers
» 07. I told you so
» I'm grieving for your tears • Ft Alice O'Connel
» Jain | One day baby we'll be old and think about all the stories we could have told

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legend of Warriors :: Archives :: Autres :: Classeur :: Présentations :: Anciennes présentations-